One flow to save them all …

Depuis la sortie de la dernière version Enfocus Switch 2019 Spring, l’application ApplicationDataRootTool permet de faire une sauvegarde de l’installation complète de Switch et bien entendu de restaurer tous les réglages (Préférences, Flux, …) en cas de crash de l’application. On utilise aussi énormément cet outil pour transférer une installation Switch sur un nouveau serveur.

Cependant, ApplicationDataRootTool nécessite de désactiver tous les flux et de stopper le serveur Switch avant de lancer la procédure de sauvegarde et dans certains cas, le redémarrage de tous les flux Switch peut être assez long dès qu’on possède plus d’une centaine de flux actifs, ce qui est assez commun chez nos clientsDe plus, ce processus ne peut pas être automatisé.

Il reste alors l’export manuel des flux (menu Flux / Exporter flux) qui peut être réalisé à tout moment sans désactiver les flux mais qui ne peut pas être automatisé non plus.

Comment faire pour avoir des sauvegardes régulières des flux en automatique et sans quitter Switch pour autant ?

Yes, we dit it !!!

Il faut savoir que Switch enregistre les flux en XML dans le dossier racine de l’application dans le sous-dossier Switch Server/flows. De même, les préférences sont stockés dans le dossier Switch Server/settings. Dépendant du système sur lequel est installé Switch, le dossier racine (par défaut) se trouve dans :

  • Windows: C:\Users\<user>\AppData\Roaming\Enfocus\Switch Server
  • Mac OS: /Users/<user>/Library/Application Support/Enfocus/Switch Server/

Le flux AutoSave permet de faire une sauvegarde toutes les heures des dossiers flows et settings et de les copier dans un dossier AutoSave Horaire. Toutes les sauvegardes de plus de 24h sont copiés dans un dossier AutoSave Quotidennne pour n’en conserver qu’une par jour. De même, pour le dossier AutoSave mensuel. Les fichiers sont classés par date et par heure et sont des archives zip regroupant les flux et les préférences.

On se retrouve alors avec une sauvegarde horaire des dernières 24h (très utile en cas de suppression de flux, de fausse manipulation), une sauvegarde quotidienne du mois en cours et une sauvegarde mensuelle.

Pour la restauration des données, la seconde partie du flux (Zip to Flow) permet de transformer les fichiers XML des flux en fichier .sflow individuels que l’on pourra importer directement dans Switch sans pour autant quitter l’application et stopper le serveur. Pour cela, il suffit de glisser l’archive Zip que l’on souhaite restaurer dans le dossier Zip to Flow In pour récupérer après traitement, l’ensemble des flux dans le dossier Zip to Flow Out.

 

Le traitement étant assez long en fonction du nombre de flux, cette partie n’est pas réalisé pour toutes les sauvegardes mais seulement quand cela s’avère nécessaire.

Dans le cas d’un crash complet, il suffit de copier l’ensemble des dossiers flows et settings dans le dossier racine avant de relancer Switch.

Si vous souhaitez avoir des renseignements sur ce flux et sur ApplicationDataRootTool, n’hésitez pas à nous contacter via support@pixeltech.fr


CédricIt’s a bird ? It’s a plane ? No, it’s FluxMan. Le super-pouvoir de Cédric Sintes c’est d’éradiquer avec soin tous vos problèmes de fichiers et d’automatisation des tâches. Peu avare de ces connaissances, il utilisera sa pédagogie légendaire pour vous transmettre son savoir. Il aime naviguer au grand large et cuisiner des petits plats, parfois les deux en même temps. 
Sa devise : quand on souhaite faire quelque chose, on le fait bien ou on ne le fait pas !