Tuto – Gérer une configuration Maître-esclave dans Caldera

Caldera, gérer une configuration maître/esclave

Pourquoi ?

Si votre parc machine est  important, il est possible que Caldera ait besoin de plusieurs PC pour bien fonctionner. Ainsi, on peut répartir les calculs de ripping sur plusieurs unités centrales appelées Esclaves. Pixel Tech vous explique comment gérer une configuration maître/esclave dans Caldera

Concrètement, Caldera est installé sur tous les PC qui pilotent des machines, même s’ils ne sont pas dotés d’écran ou d’interface Caldera. Le logiciel tourne en tâche de fond pour calculer vos impressions. Il est possible de mettre en place une configuration de ce type dès que vous avez plus d’un driver d’imprimante sur votre licence Caldera.

Comment?

La licence, justement, sous la forme d’une clé branchée sur un port USB est présente physiquement sur un seul des PC qui se comporte en serveur de licence. Les postes esclaves viennent chercher les informations de licence à travers le réseau local sur le poste maître.

 

Il est important de bien renseigner sur chaque PC l’adresse IP du serveur de licence et ce à 2 endroits distincts.

 

D’une part, dans ServerAdmin (Menu Spécial / Administration des Serveurs), on trouve un bouton « Configuration de Calserver ». Le pousser ouvrira une fenêtre où l’on pourra renseigner une première fois l’adresse IP du poste Caldera Maître, serveur de licence. Sur le poste maître, il faudra laisser la valeur par défaut, à savoir « localhost ».

caldera-configuration maitre/esclave

 

Ensuite, dans l’onglet Avancé de Config (Menu Spécial/Configuration Utilisateur), on trouve un champ Serveur de Licences où il faudra reporter de nouveau l’adresse IP du serveur de licences. Là encore, sur le PC maître, on laissera la valeur par défaut localhost.

caldera-configuration maitre/esclave

Comme on l’a dit plus haut, une configuration maître/esclave permet de mieux répartir les calculs de rastérisation des fichiers et d’optimiser votre production. Mais il permet aussi d’avoir un Caldera de secours si le PC-RIP principal venait à planter. En effet, il suffirait de déplacer la clé physique et de mettre à jour les adresses IP pour pouvoir recommencer à imprimer.

Attention

L’interface de Caldera, appelée Visual User est soumise à licence et par défaut, votre clé n’en possède qu’un seul jeton. Ceci veut dire que si vous lancez Caldera depuis un poste esclave, l’interface sera en mode démo. Ceci n’est en rien gênant pour configurer les adresses du serveur de licence comme décrit ci-dessus. Cependant un message vous avertira qu’il n’y a pas de licence pour ce Caldera. N’en tenez pas compte sur les postes esclaves.

Articles connexes

Cet article est disponible au format PDF dans la section Tutoriels : Caldera-Maître/esclave

Par ailleurs, nous vous invitons à lire cet autre article vous expliquant comment mettre en place une configuration maître/esclave pour la découpe cette fois :

Tuto – La découpe en maître-esclave dans Caldera