Caldera : à la recherche des teintes perdues (épisode 1)

Voici le premier article d’une série destinée à vous aider à effectuer vos recherches de teintes directement dans Caldera. Grâce à sa gestion colorimétrique avancée et les outils puissants qu’il met à disposition, imprimer une teinte Pantone ou une couleur dont on ne connait pas la composition ne sera plus un problème.

Contexte :

Caldera est doté d’un moteur colorimétrique puissant et d’un logiciel de création de profil aussi simple à utiliser qu’efficace. Malgré cela, il est parfois difficile, voir impossible de reproduire une teinte donnée, notamment si celle-ci est décrite en Pantone.

En effet, les bibliothèques Pantone, ou les autres bibliothèques de teintes nommées incluses dans Caldera (HKS, PPG, RAL…) contiennent des nuances qui ne s’inscrivent pas dans un gamut CMJN ou CMJN+nColor. Il faut bien, pourtant, les imprimer.

Caldera à la recherche des teintes perdues -2

Gestion des teintes nommées :

Caldera à la recherche des teintes perdues -1

L’outil de gestion des teintes nommées de Caldera liste les teintes nommées inscrites dans un fichier donné et donne un deltaE en fonction de l’imprimante et du mode d’impression choisi (CMJN, CMJNcmn…), du profil de sortie, mais aussi du mode de rendu souhaité. En effet, la composition CMJN pour reproduire la couleur changera selon que l’on choisi un mode Perceptuel, Relatif ou Absolu (on préférera Absolu pour reproduire des teintes Pantone). L’écart entre une teinte attendue et la teinte reproduite s’exprime en deltaE (∂E). Si ce delta est de 0, alors la teinte est comprise dans le gamut de l’imprimante. Elle sera parfaitement reproduite. On considère que, jusqu’à ∂E=2, alors la teinte imprimée est très proche de la teinte attendue. Un œil exercé percevra peut-être l’écart, mais pas un œil lambda. Entre ∂E=2 et ∂E=5, la différence commence à être perceptible. Un professionnel se rendra forcément compte que la nuance imprimée n’est pas celle souhaitée. Au de la de ∂E=5, alors, n’importe qui ayant une vue « normale » s’apercevra que le compte n’y est pas. Ce qu’il faut retenir de manière générale, c’est que sitôt que le delta est différent de 0, alors la teinte est hors gamut. On ne pourra pas la reproduire exactement car elle n’est pas reproductible sur le système d’impression choisi.

Caldera à la recherche des teintes perdues -3

Nous voyons dans l’exemple ci-dessus que les teintes du fichiers sont toutes hors gamut et qu’elle ne pourront pas être reproduites fidèlement dans le mode d’interprétation retenu (ici en mode Absolu, avec un niveau d’optimisation rapide).

L’outil de gestion des teintes nommées de Caldera permet cependant d’améliorer l’interprétation de ces teintes. Ainsi il est possible de modifier le mode d’interprétation d’une ou de toutes les teintes et Caldera offre un mode d’interprétation Absolu optimisé qui permettra de réduire les deltas d’erreur.

Nuancier :

Si cela ne suffit pas à ramener les couleurs dans le gamut, la possibilité est donnée de créer un nuancier ciblé. Celui-ci permettra de choisir une visuellement une reproduction de la couleur « acceptable ». Le choix pourra revenir à la production ou au client.

L’idée générale est de générer en quelques clics des variations autour de la teinte nommée que l’on souhaite reproduire. Il est possible ainsi de trouver une « formule » CMJN plus acceptable pour le client final.

Nuancier, appelé aussi ColorBook est un outil complet. Il permet de générer différents types de nuanciers :

  • À partir d’une bibliothèque de teintes nommées. On va pouvoir imprimer toutes les teintes de la bibliothèque Pantone, RAL.
  • À partir d’un profil. On va pouvoir imprimer toutes les couleurs disponibles pour un profil, en définissant le nombre d’échantillons souhaité.
  • En dégradé, en imprimant le nombre de variantes souhaitées entre 2 couleurs précises (définies en CMJN ou en Lab).
  • Ciblé, à partir d’une teinte nommée. C’est le mode qui nous intéresse dans le cas présent et que nous allons détailler ici.

Références :

Nous avions publié il y a quelques mois un article sur notre site technique concernant les modes de rendu dans Caldera. Je vous invite à le consulter en suivant le lien suivant : Comment choisir son mode de rendu colorimétrique dans Caldera

La documentation au sujet de ColorBook fournie avec Caldera est très complète, au format PDF, disponible en français. Elle décrit précisément tous les types de nuanciers que l’on peut créer ainsi que la méthode pour y parvenir. Elle est disponible directement depuis le logiciel en suivant le menu À propos de/Documentations