5 façons d’optimiser votre production numérique grand format

Utiliser un seul et même RIP pour piloter votre parc d’imprimantes

5 façons d’optimiser votre production numérique grand format : caldera

Caldera version 11

L’utilisation de plusieurs RIP est une source d’erreurs dans la gestion des PDF (transparences, surimpressions). La multiplicité des RIPs entraine également une gestion colorimétrique hasardeuse (quadri, Pantones et niveaux de gris). Cette diversité limite également la polyvalence des opérateurs et leur niveau de maitrise des logiciels de pilotage de vos imprimantes (RIP). Il est donc important pour un imprimeur grand format d’opter pour un seul RIP, basé sur un moteur natif PDF (Adobe Print Engine ), qui pilote l’ensemble des imprimantes et périphériques (tables et plotters de découpe, spectrophotomètres du marché).  Le choix de cet outil doit également se porter sur un produit client/serveur, permettant ainsi son déploiement sur un nombre illimité de serveurs de calculs.  La mise en place d’un RIP unique vous permettra de faire des économies substantielles (la mise à jour d’un seul RIP coute moins chère que celle de plusieurs logiciels), de réduire la gâche (moins de réimpressions liées à des problèmes d’interprétation PDF ou de colorimétrie).

Automatiser les taches pré-presse répétitives

La mise en place d’un flux de production prépresse vous permettra de libérer votre service PAO de tâches récurrentes, sans valeur ajoutée.  Un flux PDF gère automatiquement le contrôle (preflight), la normalisation, la création automatique de fichiers de production et la gestion automatique des BAT.  Ces outils puissants basés sur  l’utilisation de métadonnées (xml, jdf) permettent des traitements personnalisés sur chaque dossier, libérant ainsi du temps pour vos opérateurs prépresses, et leur permettant de se consacrer sur des dossiers à forte valeur ajoutée. L’investissement sur un flux de production doit se porter sur un outil que vos équipes pourront maitriser et faire évoluer, car votre métier évolue continuellement. L’inter-opérabilité avec vos autres outils logiciels  (plateforme Web to print, ERP, RIP) est également un critère essentiel de sélection de cet outil.

Maitriser la colorimétrie

5 façons d’optimiser votre production numérique grand format : colorimétrie

Une parfaite maitrise de la couleur est une source réelle d’optimisation de votre outil de production. La formation de vos équipes sur la création deprofils colorimétrique vous permettra de diminuer la gâche et de renforcer votre indépendance vis-à-vis de vos fournisseurs de média. De plus une gestion maitrisée des profils est une source d’économie non négligeable en terme de consommation d’encre.  Si vous imprimez pour une clientèle particulièrement exigeante, la mise en place d’un flux colorimétrique peut s’avérer particulièrement pertinente. Ces outils permettent un traitement couleur automatisé, dans le but de reproduire sur vos machines d’impressions des normes colorimétriques ISO (reproduction précise d’épreuves contractuelles, couleurs cohérentes quel que soit le process d’impression).

Réduire votre consommation d’encre

Le cout d’impression est désormais un aspect stratégique pour l’imprimeur grand format. Votre choix d’imprimante doit non seulement se porter sur des matériels dont le prix de l’encre est faible, mais aussi ceux dont la consommation au mètre-carré est la plus faible possible. Comme nous l’avons indiqué plus tôt, la maitrise colorimétrique est une source non négligeable de réduction de votre consommation d’encre. De plus, certains RIPs ou flux colorimétriques permettent de faire des économies d’encres substantielles (de l’ordre de 15 à 20%) sans altérer la qualité et la chromie, grâce à des outils de gestion UCR/GCR (remplacement du CMJ par du Noir sur les quadris).

Automatiser la finition

À l’instar des taches pré-presse, certaines opérations de finitions peuvent être automatisées. Un investissement sur des

5 façons d’optimiser votre production numérique grand format : automatisation

outils de finitions (découpe) permettra d’optimiser ce poste gourmand en ressources humaines. La gestion de ces outils par le RIP (amalgame, marques de découpe, imbrication intelligente et ajout de fond perdu) est une source d’économie de temps. L’impression/découpe dans un seul et même logiciel, le traitement de fichiers de façon individuelle et non pas d’un amalgame très lourd offrent plus de souplesse et de simplicité.